Diagnostic relationnel vers le CARE Management

Happy

Toute entreprise, toute structure qui croit que l’Homme en est le cœur et souhaite le replacer au centre, qui mesure que les relations ne sont pas toujours simples, qui ne sait pas quelle est la perception de ses collaborateurs sur ce bien être au travail, qui souhaite l’améliorer… est à même de demander un diagnostic de CARE Management. Ce diagnostic repose sur des entretiens d’écoute individuels et/ou collectifs de tout ou partie des salariés.

Ce temps d’écoute est une vraie richesse car il permet à chacun de dire et se dire, met dans une dynamique constructive comme acteur dans l’amélioration de la relation.Il interroge 5 points fondamentaux définis par PAE France avec laquelle je travaille, et traduisent le CARE Management : le sens, la congruence, la bienveillance, l’audace et l’engagement.

Le sens est autant la direction que la signification ;
La congruence est le fait d’être authentique, en accord avec ce que l’on pense, ce que l’on prône et ce que l’on vit ;
La bienveillance se traduit par la confiance et l’écoute, le partage, la transparence et la communication, la sollicitude ;
L’audace allie la curiosité et l’ouverture, l’encouragement d’initiative, l’acceptation des erreurs, des faiblesses en osant être vrai, avec la conviction que c’est source de progrès et une des conditions pour la rencontre ;
L’engagement comme dynamique de changement, interroge l’autonomie et la responsabilité.

Le CARE Management est une posture du manager permettant de prendre soin des collaborateurs, mais également de lui-même. Si c’est naturel pour certaines personnes ou dans un cadre particulier, c’est loin d’être la majorité des comportements au sein de l’entreprise où prévalent plutôt l’urgence du quotidien, des enjeux de pouvoir, de la pression financière, entrainant au mieux de l’inconfort voire du mal être, de la souffrance.

Pour l’entreprise, faire ce diagnostic est un vrai point d’étape avec une suite à donner car aller interroger des personnes sur leurs ressentis, leur place au sein d’une structure, les pistes qu’elles pourraient proposer, crée une situation d’attente qui ne peut pas rester sans réponse. Mais quel gain au bout du compte avec des dynamiques qui peuvent complètement s’inverser en seulement quelques semaines !